Banniere-ete-festival

Jour 6 ~ retraite

séquence spéciale

Transmission de bénédictions, enseignements et méditations, puis retraite. Suivant cette séquence spéciale introduite par Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché, nous sommes entrés hier dans une brève retraite pour absorber le sens des enseignements que nous avons reçus.

En utilisant les sublimes instructions pratiques pour la méditation révélées par Guèn-la dans ses enseignements, cette retraite offre une occasion précieuse de prendre littéralement à cœur la signification du lamrim kadam.

Tellement plein de sens !

retraite au centre mère

La retraite est dirigée par Guèn Lossang Kelsang, enseignant résident au CRIK Tara. Alors qu'un petit nombre de chanceux se sont rassemblés au temple pour la paix dans le monde au CMK Mandjoushri en présence de Guèn Lossang, des milliers de personnes dans le monde entier y participent depuis leur centre et chez eux, puisque les sessions sont diffusées dans les différents fuseaux horaires.

podcast du festival

Now you need to relax

Now you need to relax
Gen-la Dekyong

 
 
00:00 /
 
1X
 

Finding true peace in emptiness

assurez-vous d'être à jour avant le début de la semaine 2

Après la fin de la retraite aujourd'hui, nous aurons terminé la première semaine du festival. Demain est une journée de relâche, aucune séance n'est prévue.

Vendredi matin, à 9 heures, heure du Royaume-Uni, nous commencerons la deuxième semaine du festival, au cours de laquelle nous recevrons des transmissions de pouvoir et des commentaires sur les pratiques du tantra du yoga suprême de Hérouka et de Vajrayogini avec Guèn-la Kelsang Jampa, directeur adjoint de la NKT-IKBU.

Veuillez noter que l'adresse URL de la page du festival, où vous trouverez les journaux, le rattrapage, etc. changera vendredi. Veuillez consulter votre courriel pour y trouver le lien pour la 2e semaine.

mur vidéo

Extrait d'enseignement

attendre que quelqu'un d'autre fasse quelque chose

les voies spirituelles qui mènent vers l'intérieur

CMK Madhyamaka

interconnectés

famille kadampa internationale en ligne

Si vous souhaitez partager une vidéo, un récit photo, un instantané ou des réflexions, veuillez envoyer un courriel à share@kadampafestivals.org.

récits vidéo

Oliver, É-U

Oliver, É-U

photo-récits

Guèn Tubchen, Écosse

WhatsApp Image 2021-08-03 at 12.08.57

En dehors des enseignements extraordinaires de Guèn-la Dékyong, ce fut sublime d'être ici, en personne, au CMK Mandjoushri, pour recevoir de puissantes bénédictions, la compagnie profondément nourrissante de la sangha et pour baigner dans le dharma.

Et tout au long de la semaine, Guèn-la Kounsang a été une présence si belle et si inspirante pour guider les puissantes méditations du matin.

Merci

Sandra et Drew, Canada

new

Ici, à Toronto, nous avons été tellement inspirés par ces enseignements. Nous avons renouvelé notre détermination à ne pas gaspiller un instant de cette précieuse vie dans des activités dénuées de sens et la force de notre détermination semble tellement plus puissante que jamais.

Merci à Gourou Tsongkhapa, merci à Guèn-la Dékyong, du fond du cœur ❤️.

expériences

PARTAGÉES

VOUS NE POUVEZ PAS ARRÊTER LE RASSEMBLEMENT DES KADAMPAS Vénérable Guéshé-la dit : " Les festivals internationaux de la NKT sont la méthode spéciale pour maintenir l'Union bouddhiste kadampa internationale de génération en génération. Nous devons savoir que cette union est très importante. Grâce à cette union, nous pouvons facilement réaliser nos propres souhaits et ceux des autres." Ce message immensément profond peut être compris à de nombreux niveaux, mais l'un de ceux qui m'ont particulièrement frappé pendant ce festival est l'expression "union internationale". C'est nous ! Même si nous ne pouvons pas nous réunir internationalement en personne à l'heure actuelle, nous nous réunissons quand même. C'est comme si rien ne pouvait empêcher les Kadampas de se rassembler ! Une chose que les restrictions covid nous ont apprise, c'est que le vrai rassemblement se fait dans le cœur - se réunir en tant que groupe uni par la foi, la vision, l'aspiration et surtout la dévotion au saint guide spirituel. Les médias numériques nous permettent de nous rassembler de cette manière, mais c'est le guide spirituel qui en est le moteur. Voir toutes ces photos, vidéos et commentaires de personnes du monde entier, de tant de cultures, parlant tant de langues différentes, et faire partie d'un événement international qui se déroule simultanément dans douze pôles et de nombreux autres lieux, littéralement partout dans le monde, c'est assister au déploiement de la vision de Vénérable Guéshé-la dans laquelle tous les êtres vivants, de manière égale et sans discrimination, profiteront du nectar du dharma kadam. Et ce n'est que le début. En travaillant sincèrement et avec une grande dévotion comme l'a dit Guèn-la pour aider cette vision à devenir une réalité, nous pourrons créer une véritable société de bodhissattva dans ce monde. Comme le dit Vénérable Guéshé-la, " S'il vous plaît, gardez mon message dans votre cœur ". KELSANG, ROYAUME-UNI
VIDE COMME L'ESPACE Guèn-la a commencé son dernier enseignement en nous aidant à développer la vision de Guéshé-la, selon laquelle des milliers et des milliers de disciples kadampas modernes réaliseront les enseignements du livre Le Miroir du Dharma. Le crochet de compassion de notre guide spirituel est toujours là, nous devons manifester de plus en plus fortement notre anneau de foi et faire des requêtes à Gourou Tsongkhapa pour tout ce dont nous avons besoin. Si tous les phénomènes que nous percevons habituellement n'existent pas, comment existent-ils ? En tant que simple nom. Alors qui donne cet enseignement ? L'enseignant qui est un simple nom donne un enseignement qui est un simple nom à des auditeurs qui sont de simples noms. Un simple nom signifie rien d'autre que la vacuité. Si notre moi que nous voyons habituellement n'existe pas, alors sa souffrance, ses problèmes et ainsi de suite n'existent pas. Nous devons apprendre par cœur une méditation sur la vacuité du soi que nous aimons et la faire chaque jour, en nous guidant vers une expérience. Nous avons appris l'analogie du reflet de la lune dans un lac et la citation de Shantidéva nous encourageant à réaliser que tous nos amis et notre famille du passé, du présent et du futur sont vides comme l'espace. Puis Guèn-la a partagé l'exemple puissant du bleu du ciel et du ciel qui sont le même, illustrant l'union de l'apparence et de la vacuité - que tout ce qui nous apparaît n'est en réalité que la vacuité semblable au ciel. On nous a rappelé ce qu'est la vraie bonne fortune. Les potentiels vertueux qui sont les graines des réalisations du dharma. Pas la richesse extérieure. Même si nous comprenons intellectuellement que le dharma est très important, il est toujours difficile de le pratiquer et de l'utiliser pour résoudre nos problèmes. Pourquoi ? Parce que nous manquons de bonne fortune ou de mérite. C'est une méthode scientifique pour prouver pourquoi nous avons besoin du guide du yoga. La pratique du dharma est alors facile. En intégrant la pratique des sept membres dans notre vie quotidienne et dans la pratique du Joyau du Cœur, nous recevrons les bénédictions de tous les bouddhas par l'intermédiaire de Gourou Tsongkhapa et augmenterons ainsi rapidement notre potentiel de réalisations du dharma et de l'illumination. Incroyable ! GUÈN CHO, ITALIE

Utilisez les boutons en bas de page ou faites glisser pour en savoir plus