Réaliser que je n'ai pas besoin de m'inquiéter

Sharon

Très tôt, j'ai eu une certaine curiosité pour le bouddhisme. J'ai suivi un cours purement académique - il n'y avait pas de méditation, mais j'ai appris ce qu'était la vacuité, ce qui me paraissait très intéressant. En revanche, je n'ai jamais appris comment accéder à un esprit paisible.
J'ai toujours eu beaucoup d'anxiété dans ma vie, ainsi qu'une légère dépression, et cela a commencé à empirer lorsque mon fils aîné s'est inscrit au collège. C'était tellement stressant que mes mains tremblaient d'anxiété. Pendant ce temps, mon mari avait commencé à apprendre à méditer. C'est devenu "son truc". Il ne m'avait jamais poussée à le faire, mais il m'encourageait maintenant à y jeter un coup d'œil. J'ai commencé à suivre les cours du programme général, et après chaque cours, je me sentais un peu mieux. Au bout d'un certain temps, je me suis rendu compte que cela m'aidait vraiment, et j'ai commencé à y aller toutes les semaines, sans faute.
Il y avait un enregistrement de cours que j'ai dû écouter des centaines de fois. Il s'intitulait "Devenir la personne que vous souhaitez être". Pendant le cours, Kadam Morten demande pourquoi nous insistons pour nous réveiller anxieux - pourquoi nous infligeons-nous cela à nous-mêmes ? Je me suis dit : "Oh, parce que nous pensons que c'est notre réalité". À ce moment-là, quelque chose a changé. Une porte s'est ouverte dans mon esprit - j'ai réalisé que j'avais des options. Jusqu'alors, j'avais vécu la vie d'une certaine manière, avec beaucoup d'anxiété et un peu de dépression - une lourdeur face à certaines choses. J'avais l'impression que c'était vrai - c'était ce que j'étais vraiment. Soudain, j'ai compris que ce n'était pas  nécessairement ce que j'étais, que c'était juste une idée que je me faisais de la vie. Je pourrais avoir d'autres pensées. À tout moment, j'ai de la flexibilité. Est-ce que je veux me préoccuper de quelque chose 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ? Si ce n'est pas le cas, je peux ignorer ces pensées.
Je suis encore en train de me débarrasser de l'anxiété, mais la situation est désormais radicalement différente pour moi. C'est magnifique de réaliser qu'on n'a pas à s'inquiéter.

Sharon

Sharon fréquente le Centre de méditation kadampa New York City.
Trouvez un centre Kadampa près de chez vous..

Share Your Dharma Journey

If you have a personal story about the positive impact of Dharma in your life and would like to share it with the community, please feel free to reach out to us. You can submit your story by emailing it to [email protected]. We look forward to hearing from you and sharing your inspiring journey with others.