Le bouddhisme kadampa

la Nouvelle Tradition Kadampa - l'Union Internationale du Bouddhisme Kadampa
Fondateur: Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso

Bouddha atteint l’illumination

Les récits suivants concernant la vie de Bouddha sont extraits du livre de Guéshé Kelsang Gyatso, Introduction au bouddhisme :

Siddhartha se dirigea ensuite vers la région de Bodh Gaya, en Inde, où il trouva un lieu approprié pour méditer. Il resta dans cet endroit et pratiqua tout spécialement une méditation appelée « concentration semblable à l’espace sur le dharmakaya », dans laquelle il se concentra en un seul point sur la nature ultime de tous les phénomènes.

Après s’être entraîné à cette méditation pendant six ans, il réalisa qu’il était sur le point d’atteindre la pleine illumination. Il se rendit alors à Bodh Gaya où, le jour de la pleine lune du quatrième mois du calendrier lunaire, il s’assit sous l’arbre de la bodhi dans la posture de méditation et fit le vœu de ne pas sortir de sa méditation avant d’avoir atteint l’illumination parfaite. Avec cette détermination, il entra dans la concentration semblable à l’espace sur le dharmakaya .

Au crépuscule, le mara Dévapoutra, le chef de tous les démons ou maras, de ce monde, essaya de troubler la concentration de Siddhartha en provoquant de nombreuses apparitions effrayantes. Il manifesta des hordes de démons terrifiants, qui lui jetaient des lances, lui décochaient des flèches, essayaient de le brûler avec du feu, certains faisant rouler sur lui d’énormes rochers et même des montagnes. Mais Siddhartha demeura parfaitement imperturbable.

Par la force de sa concentration, les armes, les rochers et les montagnes lui apparurent comme une pluie de fleurs parfumées, et la fureur des flammes comme des offrandes de lumière d’arc-en-ciel.

Voyant qu’il ne parvenait pas à effrayer Siddhartha pour lui faire abandonner sa méditation, le mara Dévapoutra essaya au lieu de cela de le distraire en faisant apparaître d’innombrables belles femmes, mais Siddhartha répondit en se concentrant encore plus profondément.

Il triompha ainsi de tous les démons de ce monde, c’est pourquoi il fut appelé par la suite un « bouddha conquérant ».

Siddhartha continua sa méditation jusqu’à l’aube et atteignit alors la concentration semblable au vajra. Dans cet état de concentration, qui est le tout dernier état mental d’un être limité, il ôta de son esprit les derniers voiles de l’ignorance et l’instant d’après, il devint un bouddha, un être pleinement illuminé.

Pour en savoir plus sur Bouddha, lisez Introduction au bouddhisme.

© 2015 All rights reserved worldwide
Registered charity 1015054