Le bouddhisme kadampa

Le site officiel de la Nouvelle Tradition Kadampa
- l'Union Internationale du Bouddhisme Kadampa
Fondateur: Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso

La pratique de la discipline morale

De manière générale, une discipline morale est une détermination vertueuse d’abandonner une action non vertueuse. Par exemple, si nous comprenons les inconvénients des actions de tuer, voler, ou de la méconduite sexuelle, nous prenons la ferme décision de s’abstenir de telles actions : ceci est une discipline morale.

Pareillement, la détermination de s’abstenir de mentir, d’avoir une parole qui divise, une parole blessante, du bavardage inutile, de la convoitise, de la méchanceté, et de maintenir des vues erronées, c’est une discipline morale.

Dans Le soutra de la pratimoksha, Bouddha dit qu’il vaudrait mieux pour nous mourir que de rompre notre discipline morale, car la mort détruit uniquement cette seule vie, alors que rompre sa discipline morale détruit toute opportunité de connaître le bonheur pour de nombreuses vies futures et nous condamne à faire l’expérience des souffrances des renaissances inférieurs encore et encore.

Les causes de bonheur

Dans les pays bouddhistes, la discipline morale est considérée comme très importante et c’est pour cette raison que les moines et les nonnes sont tenus en une telle estime. Cependant il n’y a pas que les moines et les nonnes qui ont besoin de pratiquer la discipline morale ; tout le monde a besoin de pratiquer la discipline morale car elle est la racine de tout notre bonheur futur.

La pratique de la discipline morale est la cause principale d’une renaissance en tant qu’être humain. Si nous pratiquons la discipline morale en abandonnant les actions négatives, telle que l’action de tuer, avec la motivation d’obtenir un bonheur humain, cette discipline morale nous protègera des renaissances inférieures et sera la cause de notre renaissance en tant qu’être humain dans le futur.

Si nous pratiquons la discipline morale avec le désir sincère d’atteindre la libération pour nous-même ou la pleine illumination pour le bien de tous les êtres vivants, ceci est la discipline morale supérieure.

Les trois types de discipline morale

Il y a trois types de discipline morale supérieure : la discipline morale de la pratimoksha, la discipline morale du bodhisattva et la discipline morale tantrique. Ces trois types de discipline morale se différencient par la motivation avec laquelle elles sont pratiquées et les chutes morales particulières qu’elles abandonnent.

La discipline morale de la pratimoksha est motivée principalement par le souhait d’atteindre la libération personnelle, la discipline morale du bodhisattva par la bodhitchitta et la discipline morale tantrique principalement par la bodhitchitta tantrique

Il y a trois types de vœux associés à ces trois types de discipline morale.

Les pratiques de la discipline morale n’impliquent pas toutes de prendre des vœux. Par exemple, si nous réalisons les nombreux effets nuisibles de l’action de tuer et qu’en résultat nous prenons la ferme décision de nous abstenir de tuer, nous pratiquons la discipline morale, même si nous n’avons pas pris de vœu.

Le bouddhisme

Pour en savoir plus

Comment méditer
La retraite de méditation
Un programme de méditation
La pratique de la méditation
La préparation à la méditation
La méditation assise
La pensée bouddhiste
La vérité ultime, la vacuité
La bodhitchitta
La compassion
Le renoncement
Le karma
Qui est Bouddha?
Les enseignements de Bouddha
Bouddha atteint l’illumination
Bouddha s’ordonne moine
Bouddha - témoin de la souffrance
La naissance de Bouddha
Plus
Glossaire de termes bouddhistes
L’art bouddhiste
Le tantra
Livres sur le tantra
Maîtres tantriques
Attachement et tantra
Les quatre classes de tantra
Les quatre puretés absolues
Le dharma
Les livres sur le dharma
Les centres du dharma
La pratique du dharma
La roue du dharma
Le bouddhadharma