Le bouddhisme kadampa

la Nouvelle Tradition Kadampa - l'Union Internationale du Bouddhisme Kadampa
Fondateur: Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso

Les quatre puretés absolues

Djé Tsongkhapa a expliqué qu’une pratique authentique du mantra secret doit posséder quatre attributs, connus sous le nom des « quatre puretés absolues ». Il s’agit de:

  • La pureté absolue de l’environnement
  • La pureté absolue du corps
  • La pureté absolue des plaisirs
  • La pureté absolue des actions

La pratique de ces quatre puretés absolues n’a pas été révélée dans les enseignements du soutra, et ne peut être trouvée que dans le mantra secret.

Le mantra secret se distingue du soutra par la pratique d’amener le résultat futur dans la voie actuelle. Par exemple, même si nous n’avons pas encore atteint l’illumination, quand nous pratiquons le mantra secret, nous essayons d’empêcher les apparences ordinaires et les conceptions ordinaires de notre environnement et de visualiser à la place notre environnement comme étant le mandala de la déité.

De la même façon, nous empêchons l’apparence ordinaire de notre corps, de nos plaisirs et de nos actions, et à leur place, nous nous générons en tant que déité, visualisons nos plaisirs en tant que ceux d’un bouddha et accomplissons des actions illuminées.

En faisant de telles pratiques, nous pouvons en résultat, atteindre l’état de bouddhéité très rapidement car nous utilisons le pouvoir de l’imagination correcte.

Ces quatre pratiques sont essentielles pour mener à terme les deux étapes tantriques : l’étape de génération et l’étape d’accomplissement du mantra secret.

Pour plus d’informations, lisez Les terres et les voies tantriques et Claire lumière de félicité.

© 2015 All rights reserved worldwide
Registered charity 1015054