Le bouddhisme kadampa

Le site officiel de la Nouvelle Tradition Kadampa
- l'Union Internationale du Bouddhisme Kadampa
Fondateur: Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso

Les bienfaits de la méditation

Si nous pratiquons ainsi avec patience, les pensées distrayantes diminueront progressivement et nous éprouverons un sentiment de paix intérieure et de détente.

Notre esprit se sentira lucide et spacieux, et nous nous sentirons rafraîchis. Quand la mer est houleuse, le sédiment est brassé et l’eau devient trouble, mais quand le vent tombe, la boue se dépose lentement et l’eau devient claire.

De la même manière, quand nous réussissons, grâce à la concentration sur la respiration, à calmer le flot incessant de nos distractions, notre esprit devient singulièrement clair et lucide. Il est bon de rester dans cet état de calme mental pendant un moment.

Même si la méditation sur la respiration n’est qu’une étape préliminaire de la méditation, elle peut être assez puissante. Cette pratique nous montre que le simple contrôle de l’esprit nous permet de connaître la paix intérieure et le contentement, sans avoir à dépendre d’aucune manière des conditions extérieures.

Quand la turbulence des pensées distrayantes s’apaise et que notre esprit se calme, un bonheur et un contentement profonds se produisent naturellement de l’intérieur. Ce sentiment de contentement et de bien-être nous aide à faire face à l’agitation et aux difficultés de la vie de tous les jours.

Le stress et les tensions éprouvés en temps normal proviennent en grande partie de notre esprit, et bon nombre de nos problèmes, y compris les problèmes de santé, sont causés ou aggravés par ce stress. En ne méditant que dix ou quinze minutes par jour sur la respiration, nous serons en mesure de diminuer ce stress.

Notre esprit nous semblera calme et spacieux, et beaucoup de nos problèmes habituels disparaîtront. Nous ferons plus facilement face aux situations difficiles, nous nous sentirons naturellement chaleureux et bien disposés envers les autres, et nos relations s’amélioreront progressivement.

Nous devrions nous entraîner à cette méditation préliminaire jusqu’à ce que nous en ayons acquis une certaine expérience. Cependant, si nous voulons atteindre la paix intérieure permanente et si nous voulons nous libérer complètement des problèmes et de la souffrance, nous devons progresser au-delà de la simple méditation sur la respiration vers des pratiques de méditations comme le cycle des vingt et une méditations du lamrim, expliqué dans Le manuel de méditation.

Pour pratiquer ces méditations, nous commençons par calmer notre esprit avec la méditation sur la respiration et continuons ensuite avec les étapes des méditations analytique et placée, en suivant les instructions données pour chaque méditation.

Introduction

Pour en savoir plus

Comment méditer
La retraite de méditation
Un programme de méditation
La pratique de la méditation
La préparation à la méditation
La méditation assise
La pensée bouddhiste
La vérité ultime, la vacuité
La bodhitchitta
La compassion
Le renoncement
Le karma
Qui est Bouddha?
Les enseignements de Bouddha
Bouddha atteint l’illumination
Bouddha s’ordonne moine
Bouddha - témoin de la souffrance
La naissance de Bouddha
Plus
Glossaire de termes bouddhistes
L’art bouddhiste
Le tantra
Livres sur le tantra
Maîtres tantriques
Attachement et tantra
Les quatre classes de tantra
Les quatre puretés absolues
Le dharma
Les livres sur le dharma
Les centres du dharma
La pratique du dharma
La roue du dharma
Le bouddhadharma