Le bouddhisme kadampa

Le site officiel de la Nouvelle Tradition Kadampa
- l'Union Internationale du Bouddhisme Kadampa
Fondateur: Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso

Les terres et les voies tantriques

Les terres et les voies tantriques

Comment s’engager dans la voie vajrayana, progresser sur elle et la mener à terme

de Guéshé Kelsang Gyatso

acheter ce livre en ligne

lire un extrait

De nos jours, il y a un grand intérêt pour la pratique du tantra, et pour le pratiquer, il y a une demande urgente d’un guide authentique écrit par un maître tantrique pleinement qualifié.

Basé sur une lignée d’instructions et de pratiques entièrement pures qui remonte à Bouddha lui-même, Les terres et les voies tantriques pourvoit à cette demande en fournissant un manuel précis aux pratiquants tantriques.

Avec autorité et une clarté remarquable, Guéshé Kelsang explique les quatre classes du tantra tout en restant facile à comprendre, ainsi que, de façon détaillée, les étapes de génération et d’accomplissement du tantra yoga supérieur.

Toutes les étapes de la voie tantrique de la pleine illumination y sont décrites avec une précision à vous couper le souffle, ce qui fait de la publication de ce livre un événement significatif dans l’histoire de la littérature bouddhiste.


Achetez ce livre aux Éditions Tharpa France

Achetez ce livre aux Éditions Tharpa Canada


Qu’est-ce qu’une pratique tantrique authentique
Bouddha Shakyamouni a enseigné trois véhicules – le hinayana, la paramitayana et le vajrayana – parce que les êtres vivants ont des inclinations et des capacités mentales variées.

Bouddha a enseigné le hinayana pour convenir à ceux qui ont une aspiration limitée et qui sont surtout préoccupés d’être eux-mêmes délivrés de la souffrance. Les hinayanistes sont très conscients des fautes de l’attachement et considèrent l’attachement comme étant le principal objet qui doit être abandonné. C’est pour cette raison qu’on appelle parfois le hinayana le « véhicule de la séparation de l’attachement ». Pour abandonner temporairement l’attachement, les hinayanistes renoncent à leur famille, à leur foyer, etc. Ils se retirent dans un endroit isolé et méditent sur le manque d’attrait des choses ; et pour abandonner complètement l’attachement, ils méditent sur la vacuité.

Pour ceux qui sont attirés par la vaste voie, Bouddha a enseigné le paramitayana, dans lequel il a enseigné les six perfections et les dix terres du bodhisattva. Les principaux objets à abandonner par les bodhisattvas sont les obstructions à l’omniscience. Les bodhisattvas ne sont pas effrayés par l’attachement parce qu’ils savent comment le transformer en la voie spirituelle. Tout comme les agriculteurs utilisent des substances impures, telles que le fumier, pour fertiliser leurs champs, ainsi les bodhisattvas supérieurs utilisent les perturbations mentales, telles que l’attachement, en tant qu’aides pour atteindre la bouddhéité, les ayant rendues inoffensives par la force de leur sagesse et de leur compassion.

Pour ceux qui sont attirés par le profond dharma, Bouddha a enseigné le troisième véhicule, le vajrayana. Le vajrayana, ou véhicule du mantra secret, est parfois appelé le « véhicule de l’attachement » parce qu’au lieu d’essayer d’abandonner immédiatement l’attachement, les pratiquants de ce véhicule utilisent l’attachement en tant qu’aide pour générer la grande félicité spontanée avec laquelle ils méditent alors sur la vacuité. De plus, lorsqu’ils atteignent finalement l’illumination, bien qu’ils n’aient pas d’attachement désirant, ils montrent néanmoins l’aspect d’avoir de l’attachement en apparaissent sous la forme de bouddhas tantriques, sous l’aspect du Père et de la Mère en étreinte sexuelle.

Bien que nous puissions transformer l’attachement en voie spirituelle en pratiquant le mantra secret, nous avons besoin d’une grande habileté pour être capables de le faire, parce que normalement, lorsque l’attachement se développe fortement, il trouble automatiquement la paix de notre esprit. La principale raison pour laquelle la plupart des bouddhas ne présenteront pas le mantra secret est le danger que des pratiquants non qualifiés l’utilisent pour obtenir des plaisirs mondains, les pratiquants qualifiés étant très rares parmi les disciples. Bouddha Shakyamouni est cependant une exception. Par le pouvoir de ses prières antérieures et de sa détermination spéciale, ses disciples ont un karma spécial pour pratiquer le mantra secret.

Il y a une prophétie qui dit que lorsque le dharma de Bouddha Shakyamouni sera sur le point de toucher à sa fin, la pratique du mantra secret fleurira pour peu de temps presque partout dans ce monde, comme la flamme d’une bougie qui luit brillamment juste avant de s’éteindre. Il se trouve que de nos jours, il existe beaucoup de livres sur le tantra, beaucoup d’enseignants du tantra et de nombreux étudiants qui essayent de le pratiquer. Pourtant, ces livres et ces enseignements ne sont pas tous purs et authentiques. C’est pourquoi il est de plus en plus important de faire la différence entre les enseignements tantriques authentiques et ceux qui ont été mélangés avec des enseignements non bouddhistes.

Nous sommes extrêmement fortunés d’avoir rencontré les enseignements tantriques entièrement purs qui ont été transmis à partir de Bouddha Shakyamouni, puis par Djé Tsongkhapa et de nombreux enseignants accomplis de la nouvelle tradition kadampa. Djé Tsongkhapa, qui était une émanation du Bouddha de la Sagesse, Mandjoushri, a clarifié de nombreux aspects de la pratique tantrique qui, par le passé, ont été fréquemment mal compris. Il a en particulier montré comment il est possible, et en fait essentiel, de pratiquer l’union du soutra et du tantra.

Avant que Djé Tsongkhapa n’apparaisse, de nombreuses personnes pensaient que le mantra secret et la discipline morale du vinaya étaient contradictoires, et qu’une personne ne pouvait pas pratiquer les deux ; mais Djé Tsongkhapa a montré comment la pratique du mantra secret est le moyen habile suprême pour observer la discipline vinaya avec pureté au lieu d’être en contradiction avec elle.

Je me sens extrêmement fortuné de pouvoir transmettre les enseignements tantriques purs de Djé Tsongkhapa, et le lecteur devrait lui aussi se sentir fortuné d’avoir la possibilité de les étudier.

© Guéshé Kelsang Gyatso & New Kadampa Tradition

Les livres

Pour en savoir plus

Comment méditer
La retraite de méditation
Un programme de méditation
La pratique de la méditation
La préparation à la méditation
La méditation assise
La pensée bouddhiste
La vérité ultime, la vacuité
La bodhitchitta
La compassion
Le renoncement
Le karma
Qui est Bouddha?
Les enseignements de Bouddha
Bouddha atteint l’illumination
Bouddha s’ordonne moine
Bouddha - témoin de la souffrance
La naissance de Bouddha
Plus
Glossaire de termes bouddhistes
L’art bouddhiste
Le tantra
Livres sur le tantra
Maîtres tantriques
Attachement et tantra
Les quatre classes de tantra
Les quatre puretés absolues
Le dharma
Les livres sur le dharma
Les centres du dharma
La pratique du dharma
La roue du dharma
Le bouddhadharma