Le bouddhisme kadampa

Le site officiel de la Nouvelle Tradition Kadampa
- l'Union Internationale du Bouddhisme Kadampa
Fondateur: Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso

Le guide du Pays des Dakinis

Le guide du Pays des Dakinis

La pratique du tantra yoga suprême de Bouddha Vajrayogini

de Guéshé Kelsang Gyatso

acheter ce livre en ligne

lire un extrait

Le guide du Pays des Dakinis est la première explication complète en français de la pratique du tantra du yoga suprême de Vajrayogini, le Bouddha féminin de la Sagesse.

Ce livre fournit des instructions détaillées sur les onze yogas de l’étape de génération qui sont des méthodes spéciales pour transformer toutes nos activités quotidiennes en la voie spirituelle. Il explique également avec une clarté parfaite les pratiques essentielles de l’étape d’accomplissement de Vajrayogini qui mènent à la pleine illumination.

Ce livre comprend en outre toutes les sadhanas de Vajrayogini, des conseils sur la manière de faire une retraite tantrique, ainsi qu’un trésor d’informations supplémentaires indispensables à tous ceux qui souhaitent s’en remettre à Bouddha Vajrayogini.

“ une joie … en nous faisant parvenir ce livre, Guéshé Kelsang apporte réellement dans nos vies une pluie de bénédictions ” — TIBET JOURNAL


Achetez ce livre aux Éditions Tharpa France

Achetez ce livre aux Éditions Tharpa Canada


Le Pays Pur de Vajrayogini

Le Pays Pur extérieur des Dakinis est au-delà du monde de l’expérience ordinaire. C’est le Pays Pur de Bouddha Vajrayogini et de Bouddha Hérouka. Un pays pur est un monde qui est libre des vraies souffrances. Il n’existe aucun endroit dans le samsara qui soit sans vraies souffrances, car l’environnement samsarique agit lui-même comme une condition pour faire l’expérience de la souffrance. Les êtres ordinaires naissent dans le samsara sans pouvoir choisir et ils doivent continuellement faire l’expérience de l’insatisfaction et de la détresse. Toutefois, si nous purifions notre esprit, nous purifions notre expérience du monde et nous atteignons de ce fait un pays pur libre de toute souffrance.

Il existe différents pays purs qui sont associés à différents bouddhas. Le Pays Pur des Dakinis est semblable aux Pays Purs de Toushita et de Soukhavati, sauf que le Pays Pur de Hérouka et de Vajrayogini est le seul dans lequel les êtres peuvent recevoir des enseignements sur le tantra yoga supérieur et les mettre en pratique.

Quand, guidés par Vajrayogini, ceux qui sont très vieux et infirmes parviendront à son pays pur, ils ne continueront plus à éprouver les souffrances de la vieillesse et de la maladie. Tous les signes de leur vieillesse disparaîtront et ils se transformeront en des jeunes gens et en des jeunes femmes de seize ans d’une grande beauté et d’une grande vitalité qui jouissent d’une durée de vie sans fin.

Tous les plaisirs qu’ils désirent apparaîtront spontanément. Ils ne renaîtront plus jamais dans le samsara, à moins qu’ils l’aient choisi par compassion. Tous ceux qui parviennent à ce pays pur recevront directement des enseignements sur le tantra yoga supérieur de Hérouka et de Vajrayogini et atteindront ainsi rapidement l’illumination.

Le Pays Pur extérieur des Dakinis peut aussi être expliqué par rapport à l’expérience personnelle du pratiquant pris en tant qu’individu. De ce point de vue, nous atteignons le Pays Pur extérieur des Dakinis en complétant les pratiques de l’étape de génération de Vajrayogini.

Au cours de notre entraînement à la méditation de l’étape de génération, nous visualisons notre corps comme le corps pur de Bouddha Vajrayogini, notre environnement immédiat comme le mandala de Vajrayogini et notre monde comme le Pays Pur des Dakinis. Si nous nous engageons continuellement dans la pratique de l’étape de génération, alors les apparences ordinaires impures qui arrivent à notre esprit diminueront progressivement et cesseront finalement tout à fait. Une fois que nous aurons obtenu une réalisation ferme de l’étape de génération nous ne connaîtrons plus que des apparences pures et notre monde se transformera en Pays Pur des Dakinis. Le grand enseignant Ténpa Rabgyä disait que le Pays Pur des Dakinis n’était pas un endroit éloigné et qu’il n’était pas nécessaire de quitter ce monde pour y parvenir.

Seul les pratiquants accomplis font l’expérience des apparences pures. Le soutra et le tantra acceptent généralement tous deux que le monde tel qu’il apparaît à notre esprit est faux, imparfait et insatisfaisant parce que notre esprit est impur – pollué par les perturbations mentales et leurs empreintes. Vénérable Maitreya dit dans L’ornement pour la claire réalisation que lorsque l’esprit des êtres sensibles devient entièrement pur, leur environnement devient un pays pur de bouddha.

On ne peut atteindre un pays pur qu’en purifiant son esprit. Aux autres, nous apparaîtrons encore comme un être ordinaire, impur, même lorsque nous aurons atteint le Pays Pur extérieur des Dakinis grâce à une réalisation ferme de l’étape de génération. Les personnes ordinaires ne peuvent pas se rendre compte qu’une personne se trouve dans un pays pur car elles ne peuvent pas percevoir le pays pur de cette personne et elles ne peuvent pas partager cette expérience. Quelqu’un demanda un jour à Milarépa dans quel pays pur il avait atteint l’illumination, et Milarépa montra sa grotte. Celui qui demandait ne put voir qu’une grotte froide et vide, mais cette grotte était un pays pur pour Milarépa.

Comme l’esprit des êtres ordinaires est impur, tout ce qui leur apparaît est perçu comme ordinaire. En tant qu’êtres ordinaires avec des apparences ordinaires, nous ne pouvons pas faire l’expérience d’une chose totalement pure et parfaite. Même une émanation de bouddha semble avoir pour nous des fautes. Nous nous percevons nous-mêmes et les autres comme imparfaits – sujets aux fautes telles que la maladie et la vieillesse – parce que nous avons des apparences ordinaires.

Selon les enseignements du Soutra, la racine du samsara est la saisie du soi et les perturbations mentales qui en sont issues. Toutefois, selon les enseignements du mantra secret, ce sont les apparences ordinaires et les conceptions ordinaires qui sont la racine du samsara. La saisie du soi que reconnaissent les pratiquants du soutra n’est qu’une conception ordinaire grossière.

Dans ce contexte, chaque être vivant qui n’est pas un bouddha et chaque environnement, chaque plaisir ou chaque corps qui n’est pas un bouddha est ordinaire. Les perceptions de ces objets en tant qu’objets ordinaires à cause d’un esprit impur sont des apparences ordinaires et l’esprit qui conçoit les objets de cette manière est une conception ordinaire. Selon les enseignements du mantra secret, les apparences ordinaires sont des obstructions à l’omniscience et les conceptions ordinaires des obstructions à la libération. Les apparences ordinaires et les conceptions ordinaires ont de nombreux niveaux de subtilité.

L’un des principaux objectifs de la pratique de la méditation de l’étape de génération est de surmonter les apparences ordinaires et les conceptions ordinaires. Nous pouvons surmonter les apparences ordinaires en développant l’apparence claire d’être Vajrayogini, et nous pouvons surmonter les conceptions ordinaires en développant la fierté divine d’être Vajrayogini.

Nous faisons l’expérience d’un cycle sans fin de mort ordinaire, d’état intermédiaire ordinaire et de renaissance ordinaire à cause de nos apparences ordinaires et de nos conceptions ordinaires.

Ce cycle sans fin, connu sous le nom de « samsara », doit être rompu. Par la pratique des étapes de génération et d’accomplissement, nous pouvons purifier les trois états ordinaires que sont la mort, l’état intermédiaire et la renaissance et atteindre ainsi les trois corps d’un bouddha.

© Guéshé Kelsang Gyatso & New Kadampa Tradition

Les livres

Pour en savoir plus

Comment méditer
La retraite de méditation
Un programme de méditation
La pratique de la méditation
La préparation à la méditation
La méditation assise
La pensée bouddhiste
La vérité ultime, la vacuité
La bodhitchitta
La compassion
Le renoncement
Le karma
Qui est Bouddha?
Les enseignements de Bouddha
Bouddha atteint l’illumination
Bouddha s’ordonne moine
Bouddha - témoin de la souffrance
La naissance de Bouddha
Plus
Glossaire de termes bouddhistes
L’art bouddhiste
Le tantra
Livres sur le tantra
Maîtres tantriques
Attachement et tantra
Les quatre classes de tantra
Les quatre puretés absolues
Le dharma
Les livres sur le dharma
Les centres du dharma
La pratique du dharma
La roue du dharma
Le bouddhadharma